ircar-formation Non classé La méditation en pleine conscience : l’essentiel à retenir

La méditation en pleine conscience : l’essentiel à retenir



Les pouvoirs de la méditation en pleine conscience ou méthode MBSR sont surprenants. Elle fait du bien à l’esprit et propose même de guérir certains maux physiques. Cette approche est pourtant d’une étonnante simplicité. Pour réussir la pratique, le mieux serait d’assister à un atelier ou se faire encadrer par un guide spirituel.

Une méditation pour prendre conscience de son corps

Comme son nom l’indique, la méditation en pleine conscience ne demande pas d’entrer en transe ou dans un état de flottement. La pratique invite juste à écouter son corps. La prise de conscience de l’organisme dans son intégralité se fait en position couchée ou assise. Il est également possible de méditer tout en marchant dans un endroit calme. La méditation dure quelques minutes, mais doit tout de même être exécutée de manière régulière, voire quotidienne. Cette technique découle directement du Hatha Yoga. Son fondateur est un psychiatre américain du nom de Jon Kabat Zinn. La méthode a été importée en France par le psychothérapeute Christophe André. Le succès de la méditation en pleine conscience vient surtout de sa simplicité. Cette approche moderne des principes vieux de 5000 ans a des adeptes en Europe et outre-Atlantique. Elle gagne du terrain auprès des particuliers, mais aussi en milieu hospitalier.

Méditer permet de s’améliorer ou guérir

La méditation en pleine conscience est possible à tout âge. Ses précurseurs la proposent aux étudiants. Les universitaires peuvent compter sur cette méthode pour augmenter leur capacité à se concentrer. La pratique revient à discipliner l’esprit. En effet, il est envisageable de programmer son mental à se focaliser sur un sujet pendant des heures. Pour y parvenir, il faut progressivement étendre la durée de la concentration. L’approche MBSR est recommandée pour ceux qui n’arrivent pas à contrôler leurs pulsions. Les personnes qui cèdent facilement à l’envie d’achat compulsif ont intérêt à l’adopter. Ceux qui veulent surmonter une addiction peuvent aussi essayer la méditation. Un bon nombre de troubles psychologiques peut être guéri en méditant. Les obsessions, les phobies et les autres pathologies neurologiques sont sur la ligne de mire des maîtres spirituels. Cette science basée sur la conscience n’est pas pour autant un remède miracle. Elle ne vient pas à bout de la dépression sévère et des maladies incurables.

De bonnes raisons d’assister à un cours

Avec les conseils proposés ici, vous pouvez apprendre à méditer à la maison. Si vos tentatives se soldent par un échec au bout de quelques jours, il est nécessaire de s’inscrire à un atelier. Les participants vont surtout apprendre à se concentrer et à progresser lentement. Ceux qui pensent pouvoir tirer profit de la méthode MBSR en quelques séances sont dans l’erreur.
A noter que des études ont démontré que les personnes qui méditent correctement rencontrent plus de succès dans ce qu’elles entreprennent. Elles parviennent à gérer les problèmes avec brio. Ce sont surtout des individus affranchis des mauvaises habitudes et des fréquentations inappropriées. Les fans de méditation sont profondément humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *